Qui suis-je ?

Je fais partie de la génération des enfants, des baby boomer. Anciennes époques, où l’enfant dit aujourd’hui « à particularité », (tels que les précoces, les DYS, les hypersensibles…) n’était pas encore pris en compte, et avait bien du mal à trouver sa place, non seulement dans le système scolaire, mais après aussi dans sa vie, et sa relation aux autres. On en parle aujourd’hui, et c’est très bien, mais ces particularités ont été de toutes époques, et leur non prise en considération, ont créé beaucoup de mal-être chez de nombreuses personnes. Je suis le fruit de 2 « particularités ».

À la recherche très tôt d’une parfaite concordance entre mes émotions, mes pensées et mes actions, j’ai navigué pendant des années dans diverses pratiques. J’avais la profonde sensation de toujours revenir au même point. Comme si rien ne pouvait jamais amener un réel réconfort,  constituer une réelle avancée, opérer un réel changement. Découverte par hasard lors d’une conversation entre amis, la kinésiologie, est une révélation pour moi.

Les bénéfices étaient tels que j’ai  commencé la formation avec l’objectif :

1- d’être au plus près de ce qui me correspond, de ce que je suis.

2- d’utiliser, adapter certaines techniques au public que j’accompagnais en tant que travailleur social.

Ma formation

Je choisis « ESPACE KINESIO ». L’école de kinésiologie de Lyon, outre l’avantage d’être près de ma région, est membre fondateur de la Fédération des écoles de kinésiologie, qui fédère les écoles de kinésiologie qui répondent à des critères élevés. Il y a un cursus de base commun pour assurer des compétences minimales à tous les Kinésiologues. Un code éthique de l’enseignement et un code de déontologie de la pratique.

Mes outils 

  • Le test musculaire est mon outil principal. Son utilisation est fiable et précise. Cette technique permet d’être en communication directe avec le corps, avec les muscles, avec la mémoire cellulaire où est enregistré le stress.
  • Les points réflexes : répartis sur le corps, ils correspondent à des organes et/ou méridiens.
  • Les modes digitaux : ils aident à déterminer les corrections dont le corps à besoin.
  • Les mouvements dynamiques : ils retrouvent et/ou développent des connexions cerveau / corps.
  • Les techniques de correction

Mes techniques

Pour les corrections j’utilise 4 techniques principalement :

  • La kinésiologie éducative et avancée (Brain Gym) 6/6 niveaux
  • La Physio-kinésiologie et avancée 5/5 niveaux
  • Corps émotions 6/6 niveaux
  • La kinésiologie structurelle (Touch for Health) 3/3 niveaux

À propos des techniques que j’utilise le plus fréquemment, la kinésiologie éducative et la kinésiologie éducative avancée ou Brain Gym, est une approche de l’intégration à travers la coordination des deux hémisphères, pour l’apprentissage, la concentration, la compréhension, la motivation, la mémorisation…et aussi les 7 dimensions de l’intelligence, et la créativité (ou 8 cercles de vision).

La Physio-kinésiologie et Physio-kinésiologie avancé est holographique. Elle  prend en compte l’homme et son énergie. Ce système complet et professionnel utilise de nombreuses techniques et corrections de la kinésiologie et autres pratiques énergétiques avec une précision étonnante. Ce concept a inspiré de nombreux chercheurs et est à l’origine de nouvelles branches de la kinésiologie.

Corps émotions, niveau

Travail sur les relations entre conscient, subconscient et corps. Identification des facteurs émotionnels par récession d’âge, baromètre du comportement, croyance limitantes, symboles…

La kinésiologie structurelle (Touch for Health : santé par le toucher).

Base historique de la kinésiologie permet d’équilibrer un individu à l’aide de muscles (14, 28, 42).

Techniques ou formation complémentaires

Anatomie. Morpho kinésiologie. Métaphores. Intuitions. Kinésiologie hypertonique. Physiologie. Arbre généalogique et cycle cellulaires. Constellations de vie. Notion de naturopathie et nutrition. Neuro kinésiologie. Méthodologie de la relation. Communication relationnelle.

Supervision ou analyse de la pratique

Je rencontre régulièrement, un praticien. La supervision permet dans un cadre éthique, de recentrer mes énergies. L’échange  le partage et l’analyse me permettent de prendre du recul émotionnellement et de travailler sur moi.

Les techniques utilisées sont complémentaires à la médecine traditionnelle et ne peuvent en aucun cas se substituer à un traitement médical. Je me réserve le droit de ne pas accepter une séance et de vous orienter vers un professionnel de santé ou un thérapeute si je l’estime nécessaire.

Pour toute demande d’informations supplémentaires à propos de mes prestations en kinésiologie à Givry, n’hésitez pas à me contacter !